NAKED WITH A LABEL

ESSUIE-TOUT LAVABLE

Alors déjà il faut réaliser que l’essuie-tout en papier dont on se sert pendant que quelques secondes est l’un des trucs les plus débiles et inutiles sur la planète (kif-kif avec les bouteilles d’eau en plastique et les pailles) : tu fais une tache de café, tu prends une feuille dans ton rouleau qui était emballé dans du plastique, tu essuies et tu JETTES. Voici comment garder ses habitudes à l'essuie-tout mais sans générer de déchets.

J’avais cette combinaison neuve qui s’est tachée de vernis, que je n’ai jamais réussi à faire partir. Alors avant d’aller la déposer dans une benne à vêtements, je me suis dit que j’en ferai des lingettes d’essuie-tout lavables. J'ai aussi des torchons et des lingettes en microfibre mais elles me servent plutôt à nettoyer mes surfaces, sols etc, donc j’ai préféré me faire un stock plus « propre » (même si je mets tout en machine évidemment).

J’ai donc découpé les manches et les jambes, les bouts me servant à avoir des versions « gants », le reste servant purement et simplement nettoyage comme le ferait un essuie-tout de grande surface.

Avec un peu d’apprentissage de couture je pourrai plus tard en faire des plus jolis, il suffit de coudre au point zig zag ou à la surjeteuse les quatre bords des chiffons. À l'époque de cet article je n'avais aucune notion en couture et ça m'était égal qu’ils ne soient pas parfait, c’est de l’essuie tout, quoi. Et puis de toute façon ils finissent tachés donc c'est le cadet de mes soucis.